Je n'ai pas signé le pacte écologique

Publié le par Jean-Marc NAILLON

 

Blog de jmn-apiculture : Un apiculteur à Sarlat, Je n'ai pas signé le pacte écologique

Eh non, je n'ai pas signé le pacte de Nicolas Hulot. Je le trouve très fade, contortionniste pour ne pas froisser les intérêts des grandes entreprises qui le subventionnent et il y a tellement de signatures d'opportunistes que je n'ai pas voulu m'y mêler.

Aujourd'hui, j'ai fait l'expérience suivante avant d'écrire cet article: J'ai tapé sur mon clavier dans la fenêtre de recherche "google" les 4 mots suivants: pacte écologique Nicolas Hulot. J'ai eu la surprise de voir que le premier site proposé étaient celui d'un candidat à  l'élection présidentielle. C'est certainement ce dernier qui a le plus d'avantages a tirer de la médiatisation de ce pacte . Vous le connaissez, C'est un homme qui passe à la télé tous les jours depuis 6 mois, il  prône le nucléaire, il soutient la future loi qui permettra de disséminer les O.G.M. sur tout le territoire et par la même de donner un coup fatal à l'agriculture biologique (et qui est au pouvoir depuis un bon bout de temps). Et pourtant, dans le pacte écologique, il est bien écrit: "engager une politique de prévention, en particulier en ce qui concerne l'alimentation, l'emploi des pesticides et la dissémination des OGM". Alors, c'est quoi cette mascarade? Pourquoi Nicolas Hulot ne dénonce-t-il pas les plus célèbres de ses signataires qui font l'inverse de ce qui est écrit dans le pacte?

La plus innovante des mesures est la nomination d'un vice-premier ministre en charge de l'écologie. S'il n'a pas de budget, ni même de bureau ou de secrétaire, il aura l'air malin !(Voyez par exemple le poids du ministre actuel chargé de l'intégration par rapport à ses homologues des autres ministères) .

De plus, je trouve que Nicolas Hulot, qui n'a pourtant pas la pression du pouvoir sur le dos, n'a qu'une vision à court terme de l'avenir de la planète: Il ne s'agit pas de viser à la réduction de l'utilisation des souces d'énergies fossiles, et donc de les utiliser jusqu'à la dernière goutte. Il s'agit bien de viser, à une échéance de quelques années, à leur suppression. Si on envoie tout le carbone du pétrôle, du gaz et du charbon dans l'atmosphère, que ce soit en 50 ans ou à un rythme plus lent, on risque de parvenir à la suppresssion de la vie sur terre.

Nos abeilles disparaîtraient avant nous, si ça peut vous rassurer ...

P.S.: Ce n'est pas parce que je n'ai pas signé le pacte écologique que je ne continuerai pas à signer des pétitions ou des courriers pour défendre des causes écologiques ou humanistes. Je vous en proposerai d'ailleurs de temps en temps sur ce blog.

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carré 09/04/2007 09:27

Bonjour, interessant votre blog, Bravo,donne envie de vous écrire.  2ans pour revenir à la normale, quel plaisir de revoir de beaux nids de couvain serais -ce les conditions climatiques ! pour ce qui est des Varroas , Lanières homologuées obliges. Croisons les Doigts, la Chimie guette au coin des Champs (intensifs).

Carré 10/03/2007 11:30

Petite Question
Messieurs, les Députés Européens, et Ministre de l'Agriculture.
Que vont devenir Les Labels Bio ou pas, Les AOCS,  IGPS ?
Quant-ils seront confrontés, à une culture OGM à proximité, soit disant
10m (Gag) comme le prétendent ses savants chercheurs!..Grands Vents s'absenir..

Jean-Marc NAILLON 14/03/2007 22:30

Eh oui,  l'apiculture ne sra pas la seule à s'ouffrir des O.G.M.. Peut-être faudra-t-il dresser nos abeilles à ne pas transporter le pollen sur plus de 10 mètres, pour ne pas polleniser les champ voisin. Une solution plus raisonnable serait de ne pas autoriser la culture d'O.G.M. en plein champ.