Un samedi pour l'Abeille Périgordine

Publié le par Jean-Marc NAILLON

J'ai participé ce matin au Conseil d'Administration de l'Abeille Périgordine, moment important de décision et de partage d'informations. Chaque administrateur prend son rôle très au sérieux car il n'y a que peu d'absence à ses réunions. Comme d'habitude, l'ordre du jour était très chargé et certains points sont l'objet de longues discussions. Il n'est pas toujours facile d'accorder la même importance aux différents sujets. Ce matin, on y a parlé U.N.A.F., O.G.M., frelon asiatique, 20ème anniversaire de notre syndicat, A.D.A.,  en plus des sujets incontournables habituels.
Je suis passé à La Gavinie après le C.A.. (station du rucher école)
1ère bonne nouvelle: les sangliers n'ont pas passé la nouvelle clôture électrique.
2ème bonne nouvelle: Les 11 colonies sont vivantes et quelques unes d'entr'elles sont très actives.
J'ai stimulé les colonies en vue de la formation d'essaims le 28 avril ( J'ai dilué légèrement le sirop et j'ai distribué 1/2 litre à chaque colonie.) mais je ne les ai pas visiter car la température me semblait trop basse, J'ai juste soulevé trois nourrisseurs pour estimer la population.
Une des colonies qui me semblait peu peuplée (déjà faible le 10 mars dernier) a eu en plus une petite rincée de sirop pur directement sur la tête des cadres .
J'ai également installé deux pièges à essaims au cas où certaines vieilles reines aient envie de se faire la belle avant qu'on ne leur torde le cou. Pas facile car il ne restait pas de vieux cadres de corps Dadant: J'ai dû prendre un corps langstroth pour un des pièges et 2 demi-ruchettes pour l'autre. Il faudra s'en rappeler avant la fonte des cadres en automne pour garder quelques vieux cadres en réserve. Sur la photo de la station, on peut apercevoir au centre le très inesthétique support destiné à installer un piège à une hauteur convenable. Inesthétique, mais pratique: si un essaim vient s'y loger, il suffira d'enlever progressivement les rangs de parpaings et la colonie sera en place.

Publié dans L'Abeille Périgordine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article